Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 janvier 2018 4 25 /01 /janvier /2018 17:41

Le comte et la comtesse Amelot de 'Chaillou ont, en effet, à leur foyer une fille adoptive recueillie par eux dans des circonstances romanesques. En 1879, le comte Amelot était notre représentant à Buenos-Ayres. Un beau jour, on annonce qu'un long convoi d'Indiens faits prisonniers à la suite d'une guerre opiniâtre va traverser la ville. Notre ministre et la comtesse Amelot se postent en curieux sur le passage du défilé. Tout à coup, une petite Indienne, de sept à huit ans, qui faisait partie du convoi, lève les yeux sur eux, puis, mue par un mouvement instinctif, se précipite vers la comtesse, s'accroche à ses jupes et manifeste par gestes sa résolution bien arrêtée de ne pas la quitter. Touchée jusqu'aux larmes par les élans de cette enfant de la nature, Mme Amelot de Chaillou n'hésite pas. Après avoir pris l'avis de son mari et la conférence ne fut pas longue elle emmena la petite Indienne chez elle, l'adopta, lui donna le nom harmonieux de Lokoma et, depuis ce temps, elle la traite comme sa fille. Mlle Lokoma est âgée de seize ans maintenant. Elle a le type de sa race, mais elle passe pour physiquement agréable. Intellectuellement, elle est, paraît-il, fort bien douée et elle parle notamment le français et l'espagnol avec une grande pureté, ruinant en cela, paraît-il, la théorie physiologique de l'éminent docteur Broca qui refuserait aux cellules cérébrales dés Indiens d'Amérique la faculté d'emmagasiner les idiomes européens de façon à les pratiquer utilement. Le grand problème est de savoir comment se mariera Mlle Lokoma. Bien qu'elle soit fille de cacique, par conséquent de noble origine, les préjugés de races sont vivaces à Rio comme dans toute l'Amérique du Sud. En Europe, la jeune Indienne contracterait plus facilement une union sortable. Oui, mais quand son père adoptif pourra-t-il obtenir un poste digne de ses mérites en Europe ? Si seulement il se négligeait à Rio 1

 

Partager cet article

Repost0

commentaires